ABORIGINAL SPORT CIRCLE

Le Cercle sportif autochtone (CSA) est la voix nationale pour les activités sportives, physiques et ludiques qui réunit les intérêts des Premières Nations, des Inuits et des Métis au Canada.

Établi en 1995, le CSA résulte d’une démarche consensuelle nationale en réponse aux besoins des peuples autochtones en matière d’activités sportives et ludiques plus accessibles et plus équitables. Le mandat a ensuite été élargi pour inclure l’activité physique.

Le CSA est un regroupement d’organismes provinciaux/territoriaux de sport autochtone. Chacun de ces organismes a le mandat de représenter les intérêts des communautés autochtones de leur région en matière de sport et de loisirs. C’est leur voix qui détermine l’orientation du CSA et ses priorités nationales. Le CSA s’associe à des organisations sportives régulières pour y puiser une expertise en formation des athlètes et des entraîneurs au bénéfice des communautés autochtones.

  

Voici un aperçu chronologique de l’histoire du sport au Canada en ce qui a trait aux peuples autochtones :

1951    Établissement du Prix Tom Longboat.
Les pensionnats créés par la Loi des Indiens doivent suivre les programmes d’études provinciaux et inclure des programmes d’éducation physique et des activités sportives parascolaires.

1961    Entrée en vigueur de la Loi sur la condition physique et le sport amateur dans le but d’encourager, de promouvoir et de faire avancer la condition physique et le sport amateur au Canada.

1990    Premiers Jeux autochtones de l’Amérique du Nord – Edmonton Alberta.
Publication du rapport de la Commission Dubin. Il recommande d’offrir un soutien financier pour favoriser la participation de groupes cibles, tels « les femmes, les handicapés et les groupes défavorisés ».

1991    Création de la Commission royale sur les peuples autochtones pour étudier divers problèmes liés au statut d’autochtone. Publication du rapport final en 1996.

1995    Création du CSA après une démarche nationale consensuelle, sous la direction de 18 administrateurs des organismes sportifs autochtones provinciaux et territoriaux et de deux (2) ainés.

1997    Création par le comité permanent de Patrimoine Canada à la Chambre des communes d’un sous-comité dont le mandat sera d’étudier le sport au Canada. Un de ses domaines d’études vise à déterminer la contribution du sport à la sphère culturelle et à trouver des preuves de l’influence du sport sur l’unité nationale.

1999    Camps de haute performance de basketball

2001    Camps de haute performance de volleyball. Camps de haute performance de hockey

2002    Championnat national autochtone : des catégories féminine et masculine sont présentées.
Amorce d’une démarche de soutien du sport autochtone au Canada par les ministres canadiens, provinciaux et territoriaux responsables des sports, des loisirs et de la forme physique. Des représentants de Patrimoine canadien, de Sport Canada, d’Affaires indiennes et du Nord Canada, d’Affaires autochtones, de Justice Canada, de Santé Canada, du Cercle sportif autochtone ainsi que universitaires participent à la démarche.

2005    Publication de la politique de Sport Canada sur la participation des autochtones au sport qui lui sert de guide dans son travail avec d’autres gouvernements et organismes sportifs pour s’attaquer aux inégalités qui limitent l’accès des autochtones au sport. La politique est par la suite révoquée en raison de l’absence de plan d’action, de transparence et d’imputabilité à l’étape de la mise en œuvre.
Programme national de leadership autochtone : entraîneurs et mentors

2006    Prix nationaux autochtones décernés aux entraîneurs

2010    Perte du financement de Sport Canada en raison d’importants problèmes de financement et de leadership.
Élimination du projet autochtone obligatoire dans le cadre des ententes bilatérales entre le fédéral et les cercles sportifs fédéraux et provinciaux.
En l’absence du CSA, les organisations sportives autochtones des provinces et territoires reprennent les programmes du Cercle, comme le CNAH.
Le Conseil des JAAN poursuit ses activités.

2013    Remise des fonds à Sport Canada.

2014    Le Règlement administratif du CSA est mis à jour pour se conformer à la Loi sur les organisations à but non lucratif. Le Conseil d’administration est réduit à 8 membres; une matrice des compétences est ajoutée pour les nouveaux membres.

2015    Publication de Sur la voie du bien-être : Cadre stratégique 2015 pour le loisir au Canada.
Les provinces et territoires sont les premières instances en ce qui a trait aux loisirs, sauf dans les réserves des Premières Nations.
La sensibilisation et l’inclusion des organes de direction et des leaders des communautés autochtones sont requises.
Les membres du CSA se réunissent pour élaborer un nouveau plan stratégique et tenter de retrouver le soutien financier de Sport Canada. Le financement est refusé en 2015.
Publication du rapport de la Commission de vérité et réconciliation qui contient cinq (5) appels à l’action qui concernent le sport, l’activité physique et les loisirs des peuples autochtones.
Rétablissement du financement de 250 000 $ par subvention ministérielle pour entreprendre les activités suivantes :

  1.  Embauche d’un directeur général et d’un coordonnateur des JAAN
  2. Installation d’un bureau; subvention de la mise en place et du développement de ressources liées à Le sport c’est pour la vie
  3. Subvention des réunions du Conseil
  4. Services d’un mentor en gouvernance qui guidera le développement, les politiques et les procédures de l’organisation

2016    Nouvelle invitation à la table du CFPTS ministériel et engagement à participer à la réunion des ministres de 2017.    
Sondage FPT mené en vue de déterminer les priorités qui permettront d’améliorer les activités sportives, physiques et ludiques autochtones au Canada.

2017    Publication des résultats du sondage.